Les 5 étapes à suivre pour réussir son changement de roue

Catégorie : Van

Publié le Vendredi 06 Septembre 2019

La crevaison est sans aucun doute la grande hantise de tout conducteur, et pour cause, nous sommes nombreux à redouter le montage d’un pneu de secours

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la roue de secours, à la différence du gilet de sécurité et du triangle de signalisation, n’est pas obligatoire pour circuler sur les routes françaises…

La preuve en est, que les constructeurs n’équipent d’ailleurs que rarement les véhicules récents de pneu de dépannage, et optent plutôt pour une simple bombe anti-crevaison.
Par contre, la législation française stipule qu’il est formellement interdit de rouler avec des pneumatiques défectueux ou en mauvais état. Tout manquement à cette disposition peut faire l’objet d’une amende pouvant aller jusqu’à 375 €, voire une immobilisation du véhicule.

1 - MATÉRIEL NÉCESSAIRE

KIT ROUE DE SECOURS (GALETTE)

 ktuktukyo_jpg (25 KB)

Le kit comprend une galette (roue complète), un cric manuel, une clé de serrage / desserrage et une housse de rangement. Équipez-vous en cas de crevaison.

Pour changer une roue, un minimum de matériel est exigé :

  • D’un cric ou lève roue
  • D’une clé roue ou une clé dynamométrique
  • D’un gilet et d’un triangle de sécurité (désormais obligatoires afin d'indiquer aux automobilistes votre arrêt temporaire au bord d'une route)
  • D’une douille écrou antivol pour desserrer les jantes si votre véhicule en est équipé (ne pas garder la douille à la maison !)
  • D’une galette et/ou roue de secours (il est indispensable de vérifier régulièrement la pression)
    Certaines voitures n'en possèdent pas systématiquement, ainsi les véhicules équipés de pneu Run On Flat (anti crevaison) ne dispose pas de roue de secours, par ailleurs de nombreux véhicules proposent désormais un compresseur qui évite d’avoir une roue de secours et donc de la changer en cas de crevaison

ÉTAPE 1 : SÉCURITÉ

Commencez par garer votre véhicule à un endroit plat, sécurisé et dégagé. N’oubliez pas de serrer le frein à main, de vider le coffre et de passer la première vitesse. Ensuite, posez votre triangle de sécurité et enfilez votre gilet (et mettez vos passagers en sécurité).

ÉTAPE 2 : DESSERRAGE DES ÉCROUS

Pour démonter la roue, enlever l'enjoliveur (pour des jantes Alu il n'y a bien sûr pas d'enjoliveurs),
si vous avez une douille antivol mettez là sur la clé, puis procédez au desserrage de tous les écrous avec la clé. Vous devez simplement les desserrer un peu, ne pas les enlever !

ÉTAPE 3 : POSE DU CRIC ET ENLÈVEMENT DE LA ROUE

Positionnez le cric sous la voiture, à environ 30 cms de la roue à changer. Normalement il y a un emplacement qui marqué par une flèche au niveau du bas de caisse. Soulevez la voiture à l’aide du cric pour que le pneu ne soit plus en contact avec le sol. Puis, enlevez les écrous que vous venez de desserrer et retirez la roue.

ÉTAPE 4 : PLACEZ LA ROUE ET VISEZ LES ÉCROUS

Il est temps de monter votre nouvelle roue sur le moyeu et en l’ajustant bien sur son axe. Remettez à leur place les écrous et resserrez-les à la main, sans utiliser la clé

ÉTAPE 5 : SERREZ LES ÉCROUS

Faites redescendre la voiture à l'aide du cric et resserrez les écrous « en diagonale ou étoile » (voir schéma ci-dessous), si vous avez une clé dynamométrique, c’est le moment de l’utiliser pour avoir un serrage optimal (ni trop fort ni trop faible).

Enlevez le cric en l’actionnant de façon que la voiture repose totalement sur le sol et resserrez une dernière fois les écrous puis rangez le pneu crevé dans votre coffre, il ne vous restera qu'à replacer correctement l'enjoliveur.

 

SCHÉMA : UN SERRAGE PARFAIT

 gsfhqh_jpg (42 KB)

Si lors des premiers kilomètres vous sentez en roulant des vibrations dans le volant, il s’agit probablement d’un problème d’équilibrage de la roue il faudra faire un tour chez un garagiste pour refaire l’équilibrage. Après 50 kilomètres, arrêtez-vous et vérifiez que les écrous sont bien serrés.

Gardez bien en tête que la roue de secours est une solution temporaire et qu'il vous faudra rapidement faire réparer ou changer le pneu crevé.

En suivant à la lettre ces consignes, vous devrez vous en sortir. Mais, si c’est trop difficile pour vous, une autre alternative s’offre à vous : faire appel à votre société d’assistance, si vous en avez une et si le dépannage pour crevaison est compris dans votre contrat d’assurance…

2 - LES DIFFÉRENTES ROUES DE SECOURS

Il existe deux types de roues de secours :

La roue de dépannage

Aussi appelée galette, cette roue est plus petite qu'une roue traditionnelle et possède des caractéristiques spécifiques avec laquelle la vitesse sera limitée à 80km/h.
En saison pluvieuse par contre, ne dépassez pas les 65-70 km/h, de préférence.
Ces limitations de vitesse sont à respecter rigoureusement. En effet, la galette étant moins large qu’une roue complète, cela crée un déséquilibre par rapport aux autres pneus de la voiture. En outre, les virages et ronds-points doivent être abordés avec plus d’attention lorsque vous conduisez avec une roue galette.

La roue complète

C'est une roue identique à celle des pneus en place sur votre véhicule mis à part la jante qui est souvent plus légère, ainsi que la marque, qui peut différer.

3 - L'ALTERNATIVE : KIT ANTI CREVAISON

Enfin, le kit anti-crevaison représente une alternative à la fois fiable et rapide à la roue de secours. Ce kit est en général composé d'un compresseur qu'il faudra brancher sur l'allume cigare, ainsi que d'un liquide "coagulant".

Cette alternative est temporaire et permet un dépannage rapide. Seulement cinq minutes sont nécessaires pour arriver à une pression de 2 bars, vous pourrez ensuite rouler à environ 80km/h sur 200 kilomètres avant de changer ou de faire réparer votre pneu.

Attention, certaines crevaisons ne sont pas réparables, à savoir l'éclatement pur et simple du pneu, mais aussi une déchirure sur le flanc ou encore un trou d'un diamètre supérieur à 4 ou 6 millimètres selon les kits anti-crevaison.

 4 – LA BOMBE ANTI-CREVAISON

Ce produit se présente dans la plupart des cas sous forme d’un aérosol contenant une mousse de pneu. En cas de crevaison légère au niveau de la bande de roulement, il suffit de l’appliquer en enlevant le bouchon de la valve du pneu crevé et en y pénétrant l’embout de la bombe anti-crevaison pour pulvériser le produit à l’intérieur du pneu.

Comment ça marche ?

La bombe permet de réparer, de colmater le trou et de regonfler instantanément le pneu pour que vous puissiez continuer votre route en toute tranquillité, en attendant de trouver un garage pour le réparer complètement ou pour le changer.

Vous découvrirez sur l’indication de la bombe le délai d’efficacité du produit avant réparation. C’est donc idéal pour gagner du temps et pour éviter de vous stresser avec le démontage au bord de la route. Après l’application, vous n’avez qu’à démarrer le véhicule et à rouler pour répartir le produit de manière uniforme dans le pneu.

Pour qui est-ce utile ?

La bombe anti-crevaison est surtout avantageuse si vous ne voulez pas transporter un pneu de secours dans votre coffre partout où vous allez.

C’est également très utile pour les véhicules qui ne disposent pas d’assez de place dans leur coffre pour mettre une roue de secours ou une galette, notamment les voitures fonctionnant au GPL.

Vous pourriez même en avoir besoin si la roue de secours montée sur votre véhicule venait à crever avant que vous n’ayez eu le temps de la remplacer. Tout cela pour vous dire que l’utilité de la bombe anti-crevaison n’est pas limitée aux situations d’urgences.

 

 


Fatal error: Maximum execution time of 30 seconds exceeded in /home/PROD/cheval-assur.com/www/system/libraries/Session/drivers/Session_files_driver.php on line 254